Le numérique aux épreuves d'admission (épreuve de mise en situation professionnelle et épreuve d'analyse de situation professionnelle).


Épreuve de mise en situation professionnelle

  • Durée de la préparation : 4 heures
  • Durée de l'épreuve : 1 heure (exposé : 30 minutes maximum, entretien : 30 minutes maximum)
  • Coefficient : 2

L'épreuve porte sur une des deux parties (histoire ou géographie) du champ disciplinaire, tirée au sort.

Le candidat construit un projet de séance de cours comprise dans un projet de séquence d'enseignement, sur un sujet proposé par le jury, éventuellement accompagné de documents divers (scientifiques, didactiques, pédagogiques, extraits de manuels, travaux d'élèves). L'exposé du candidat est suivi d'un entretien avec le jury, au cours duquel le candidat est conduit à justifier ses choix didactiques et pédagogiques.

 

Épreuve d'analyse de situation professionnelle

  • Durée de la préparation : 4 heures
  • Durée de l'épreuve : 1 heure (présentation du dossier : 30 minutes, entretien : 30 minutes)
  • Coefficient 2

L'épreuve porte sur la partie (histoire ou géographie) n'ayant pas fait l'objet de la première épreuve d'admission.

L'épreuve prend appui sur un dossier fourni par le jury. Le dossier est constitué de documents scientifiques, didactiques, pédagogiques, d'extraits de manuels, de productions d'élèves, et présente une situation d'enseignement en collège ou en lycée. Le candidat en propose une analyse.

Son exposé est suivi d'un entretien avec le jury, au cours duquel il est conduit à justifier ses choix didactiques et pédagogiques.

L'entretien permet aussi d'évaluer la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, se représenter la diversité des conditions d'exercice de son métier futur, en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.